Texte Alternatif

Outre leur impact environnemental nĂ©gatif, les membres de foodwatch estiment que ces produits sont aussi trompeurs pour les consommateurs en donnant l’impression de faire gonfler les quantitĂ©s achetĂ©es et fait gonfler de façon injustifiĂ©e le prix de revient de ces biens de grande consommation.

L’association lance donc une pĂ©tition contre sept marques et MDD Ă  savoir : Lipton (43% de vide), LĂ©a Nature (58%), Sojasun (34%), Monoprix (35%), Barilla (60%), Carrefour (50%) et Leclerc (68%) pour «mettre fin Ă  ces abus» explique-t-elle dans un communiquĂ© et imagine, en parallĂšle, une nouvelle campagne de sensibilisation «Plein de vide».

Texte Alternatif

Foodwatch s’engage Ă  entrer en contact avec les responsables des marques citĂ©es pour leur rĂ©clamer la rĂ©duction au strict minimum de la taille des emballages de leurs produits. «Dans le cas oĂč une prĂ©sence significative de ‘vide’ serait nĂ©anmoins nĂ©cessaire, par exemple pour des raisons de protection des aliments ou de conservation, nous souhaitons une justification claire et transparente sur les quantitĂ©s rĂ©elles de produit vendues», explique l’association, qui appelle les consommateurs Ă  continuer de leur envoyer des tĂ©moignages d’emballages remplis de vide pour ajouter d’autres marques Ă  la pĂ©tition en cours.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support