Texte Alternatif

1/ Catégorie «vins tranquilles» : sur les toits des Hospices de Beaune. Le prix est remis à la bouteille «Beaune» de Léonore Durand (ESAD Reims). Son design s'inspire de l'architecture bourguignonne, plus précisément des tuiles formant des dessins losangés sur les toits, représentant le patrimoine et l'élégance de la région. La forme hexagonale de la bouteille «Beaune» est un clin d'œil supplémentaire à la thématique.

2/ Catégorie «vins effervescents et champagne» : architecture gothique. Lauréate, la bouteille «Rémoise» conçue par Sophie Leterme (ESDMAA). Là encore, le patrimoine architectural a inspiré la candidate. La cathédrale de Reims et ses découpes gothiques se retrouvent dans cette bouteille «Rémoise». La Rémoise a convaincu le jury par son élégance et sa pertinence par rapport aux contraintes de conception en vigueur en Champagne (résistance à la pression notamment).

3/ Catégorie «spiritueux» : Cognac et fût de chêne. Le projet «Cassano» d'Arthur Forestier (ESDMAA) a convaincu le jury grâce à son sens du détail. Cassano signifie chêne en Gaulois et c'est bien là le point de départ de cette bouteille de 75 cl destinée au Cognac. La forme, le veinage et les joints gravés rappellent le fût de chêne et évoquent des arômes boisés et raffinés.

4/ Prix spécial «la bouteille de vin rosé consignée, réemployée» : l'intemporalité des terrasses. Le jury de professionnels a choisi de primer la bouteille «Terrasse Rosée» de Marie Desmergers (Ecole Bleue). La gravure du motif sur la partie inférieure de la bouteille rappelle avec élégance le cannage du mobilier des cafés et des terrasses, eux-mêmes symboles d'une consommation de proximité. Au fil des rotations, une marque de rodage apparaitrait au milieu de la bouteille, prolongeant le motif gravé.

5/ Prix spécial du Jury Expert : retour à l’Essentiel. Le jury a distingué la bouteille «Essentiel» d’Allan Parezys (Ecole Estienne). Offrant d’une part la simplicité, l’universalité et la praticité d’une forme cylindrique, et d’autre part une gravure impactante d’un sigle de réemploi, la bouteille «Essentiel» répondait aux critères tant techniques qu’esthétiques.

Texte AlternatifEnfin, Eve George a attribué son coup de cœur au projet «Climat, le patrimoine Bourguignon» dans la catégorie «vins tranquilles» (photo à gauche), conçu par Anaïs Larochette (Ecole de Condé). Cette bouteille, adaptée aux vins blancs comme rouges, adopte une gravure graphique qui fait référence aux climats de Bourgogne, terroir unique classé depuis 2015 au patrimoine culturel de l'Unesco. Son choix est motivé par la référence au terroir ancestral, à sa diversité et au lien que les climats entretiennent avec la terre et l'environnement.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support