Texte AlternatifDans les secteurs pharmaceutique et cosmĂ©tique, les ensacheuses unidoses sont d’abord et avant tout des machines qui servent Ă  remplir des… sachets. La prĂ©cision n’a rien d’inutile. En effet, ces emballages quatre soudures sont de plus en plus concurrencĂ©s par les sticks packs, rĂ©alisĂ©s Ă©galement par des ensacheuses mais avec trois soudures. «Si les laboratoires pharma utilisent traditionnellement des sachets plats, les passages en stick sont de plus en plus frĂ©quents, surtout dans les pays europĂ©ens», explique Ludovic Prou, chef de produit du spĂ©cialiste Schmucker, devenu voilĂ  deux ans la propriĂ©tĂ© de l’Italien Marchesini. «Qu’on parle de produits en poudre, liquides ou pâteux, le conditionnement historique pour la pharma est le sachet plat. Mais le stick pack, qui a Ă©tĂ© largement expĂ©rimentĂ© et a rĂ©ussi dans l’alimentaire, est de plus en plus utilisĂ© dans ce secteur. Sa part reste encore toutefois très faible. Le sachet plat est utilisĂ© pour les produits matures en très gros volumes. La question du stick pack se pose davantage pour les nouveaux produits», prĂ©cise Henri du Bos, directeur gĂ©nĂ©ral d’Aspapharm, agent exclusif français pour la pharmacie du fabricant italien Universal Pack. Pascal DuchĂŞne, dirigeant de Sogeva, distributeur en France des machines Schmucker, explique cette tendance vers le stick principalement pour des questions d’apparence : «le trois soudures prĂ©sente un avantage marketing. Ils sont plus modernes. De plus, l’ensemble du tube peut ĂŞtre imprimĂ©, la visibilitĂ© est plus importante sur toute la surface du produit alors que dans les quatre soudures, les deux soudures latĂ©rales ne pourront pas ĂŞtre utilisĂ©es». Le stick remporte-t-il le mĂŞme succès en cosmĂ©tique ? «Les fabricants de produits prĂ©fèrent les sachets plats et l’évolution vers les sticks est moins flagrante», explique Ludovic Prou. Selon Ă’scar MarĂ©s, dirigeant de l’entreprise espagnole Anarow, le stick a tout de mĂŞme un avenir dans cette industrie : «en cosmĂ©tique, nous assistons depuis un certain temps Ă  une tendance Ă  choisir des sticks en forme de flacons. Ils crĂ©ent une diffĂ©renciation du produit, un impact Ă  travers un design unique et ont une très bonne image. Mais le changement n’est pas seulement esthĂ©tique, cette solution fournit aussi une dose plus importante de produit».

Extrait de la revue n° 652 - Novembre 2020. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support