Texte AlternatifGrâce à un processus de production en rEPS entièrement intégré et breveté, Storopack récupère via son partenaire Eco2PR les emballages usagés des détaillants d’appareils électroménagers et électroniques, recycle et fabrique des billes en rEPS sur les sites de l'entreprise.

Partenaire du collectif français Réseau National des Recycleurs de Polystyrène expansé (R.N.R.P.), Storopack s'est fixé comme objectif de créer une boucle de recyclage efficace du polystyrène expansé (PSE) et une utilisation durable de cette matière première. Le PSE est connu pour ses propriétés de bonne absorption des chocs, de légèreté, d’isolation et d’aptitude au moulage.

«Les emballages de protection en 100% rEPS offrent non seulement une empreinte carbone améliorée, mais aussi la même protection fiable que les produits en PSE conventionnel», affirme Storopack, qui souhaite voir augmenter considérablement le taux de recyclage du matériau.
La société est d’ailleurs impliquée dans un autre projet de recyclage du PSE, en France cette fois-ci, avec Recyqualipso. Lancée en 2019 en France par Valorplast et Syndifrais, avec le soutien financier et technique de CITEO, cette initiative vise à trouver un moyen de recycler les pots de yaourt en polystyrène, en rEPS. En 2019, Storopack a fabriqué plus de 30% de ses produits internes en utilisant des matériaux renouvelables ou recyclés – et s'efforce d'augmenter ce chiffre à plus de 50% d'ici 2025.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support