C’est le cas du nouveau pack fièrement lancé par la star des farines, Francine. En linéaires, les traditionnels paquets de farine emballés dans des sachets papier depuis des décennies – solution la plus légère et durable qui soit – côtoient désormais la nouvelle brique carton de 750 g avec bouchon plastique vissable lancée par Francine pour sa farine de blé T45 et sa farine fluide anti-grumeaux. Outre le fait qu’au passage le consommateur perde en quantité de farine vendue (750 g contre habituellement 1 kg), la marque fait le choix d’un emballage plus complexe dans sa composition et au poids plus conséquent.

Raison invoquĂ©e : faciliter la prise en main du produit alors que les enfants participent de plus en plus Ă  la rĂ©alisation de recettes maison depuis le dernier confinement. Plus rigide, la brique arbore Ă©galement une jauge transparente pour indiquer Ă  l’utilisateur la quantitĂ© de farine restante. Le bouchon dĂ©vissable permettrait Ă  l’enfant de verser le produit de façon plus simple et propre.

Le marketing a encore frappĂ© ! Certes, le gain de praticitĂ© est essentiel mais doit-il ĂŞtre rĂ©alisĂ© au dĂ©triment de la planète et d’un emballage au profil environnemental moins intĂ©ressant ? La marque assure que son nouveau pack est entièrement recyclable, et cela semble suffire.

Si le passage des briques carton à des bouteilles plastiques choisi par Tropicana durant l’été 2019 avait bondir l’opinion publique, ce choix semble pour le moment passer inaperçu. Gageons qu’en linéaires, les consomm’acteurs aient assez de lucidité pour s’orienter vers un achat responsable. L’avenir nous le dira…

Extrait de la revue n° 655 - Février 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support