Texte AlternatifSes navettes Ă  lĂ©vitation magnĂ©tique transportent les produits en leur offrant une totale libertĂ© de mouvement. Exit donc le temps des systèmes de transport conventionnels imposant un cadençage strict de la production, l’Acopos 6D est particulièrement adaptĂ© pour la fabrication de lots de petite taille et des produits qui changent souvent de design ou de dimensions. Le nouveau système rĂ©pond Ă  un rĂŞve visionnaire : «celui d'abandonner totalement le modèle linĂ©aire de la production et de crĂ©er un espace de production multidimensionnel oĂą chaque produit se dĂ©place librement d'une station de traitement Ă  l'autre, indĂ©pendamment des autres produits et sans ĂŞtre liĂ© Ă  un cadençage rigide et sĂ©quentiel», explique Dario Rovelli, chef de produit Motion & Mechatronic Systems chez B&R.

Texte AlternatifDans ce nouveau système, les navettes se dĂ©placent au-dessus de segments-moteurs Ă  une vitesse de 2 m/sec pour une charge utile de 0,6 Ă  14 kg. Sans contact, silencieuses et prĂ©cises, elles peuvent se mouvoir librement dans un espace Ă  deux dimensions, changer leur hauteur de lĂ©vitation, et effectuer des mouvements de rotation selon trois axes. Avec une rĂ©pĂ©tabilitĂ© de positionnement des navettes est de ±5 µm, le système est aussi parfaitement adaptĂ© pour les applications exigeant une très grande prĂ©cision (industrie Ă©lectronique et assemblage de composants mĂ©caniques et Ă©lectroniques, par exemple). La planification de trajectoire pour les navettes s'effectue dans un contrĂ´leur dĂ©diĂ© qui est connectĂ© au rĂ©seau Powerlink de la machine. Ainsi, les performances du rĂ©seau et du contrĂ´leur de la machine ne sont pas impactĂ©es. Pour les systèmes constituĂ©s de plus 200 segments ou plus de 50 navettes, il est possible d'utiliser plusieurs contrĂ´leurs. Ces derniers se synchronisent alors entre eux. Enfin, chaque navette peut Ă©galement servir de balance de prĂ©cision : les stations dĂ©diĂ©es au pesage peuvent ĂŞtre ainsi Ă©liminĂ©es. Mais le principal avantage qu’apporte l’Acopos 6D, c’est sa capacitĂ© Ă  imaginer des machines plus compactes et rĂ©pondant aux exigences d’hygiène les plus strictes exigĂ©es par les industriels pharmaceutique et agroalimentaire. Autre point fort de l’Acopos 6D, il peut ĂŞtre entièrement intĂ©grĂ© Ă  l'Ă©cosystème de B&R, pour une parfaite synchronisation des navettes avec des axes, des robots, des systèmes track ou encore des camĂ©ras Ă  la microseconde près. S’il offre des possibilitĂ©s quasi-illimitĂ©es pour la conception des machines, l’Acopos 6D reste aussi très simple Ă  configurer, rassure B&R.

Dans l’univers de la lĂ©vitation magnĂ©tique, l’Acopos 6D vient ainsi challenger le système XPlanar de Beckhoff Automation lancĂ© il y a trois ans. Avec de nouvelles fonctionnalitĂ©s et diffĂ©rences remarquables selon B&R Automation : «avec l’Acopos 6D, nous offrons un plus large choix de tailles de navettes et une meilleure rĂ©pĂ©tabilitĂ©. Mais lĂ  oĂą nous nous diffĂ©rencions particulièrement, c’est la capacitĂ© d’un segment Ă  gĂ©rer jusqu’à quatre navettes. Enfin, chaque navette est ici un Ă©lĂ©ment indĂ©pendant que l’opĂ©rateur peut facilement identifier pour lui affecter des missions propres d’un poste Ă  un autre ou mieux la suivre sur la table pour repĂ©rer toute dĂ©faillance», ajoute Dario Rovelli.

Extrait de la revue n° 655 - Février 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support