Texte Alternatif

La cession accompagne la mutation entamée par le groupe depuis cinq ans pour son activité «procédés et ingénierie» boostée par le succès du WiNatLab, une plateforme développement et industrielle collaborative autour du naturel. Avec comme enjeu essentiel : l’industrialisation de l'atelier de fabrication des équipements chaudronnés pour lequel il est stratégique de dépasser la taille critique des 10 M€ de chiffre d'affaires.

Le choix porté sur le Groupe ADF est basé, explique Tournaire, sur des valeurs communes à savoir une entreprise familiale, française de la région Sud.
«C'est aussi pour sa connaissance du métier, la maîtrise des activités de projets, son offre complète de services, sa force commerciale internationale, la capacité de son outil industriel, sa solidité financière, sa saine gestion et ses ambitions pour Tournaire Equipement SAS que nous avons choisi le Groupe ADF», a expliqué Luc Tournaire, président de Tournaire.

Marc Eliayan, Président-Directeur Général de Groupe ADF complète : «nous allons poursuivre l'investissement et le plan de redéploiement engagé, en profitant de synergies avec nos activités de production et de services, mais aussi en nous appuyant sur notre force commerciale internationale et nos équipes de proximité pour accélérer le rayonnement et la portée du Naturel dans des secteurs de la Santé et de la Chimie en forte demande».

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support