Texte AlternatifParticulièrement adapté aux points de contact de l’emballage par le consommateur, cet additif permet de protéger l’intégrité du contenant et des systèmes de distribution. Des tests ont été menés garantissant les performances antibactériennes de l’ingrédient, conformément aux normes ISO 22196 et JIS Z2801 : la technologie s’avère être efficace contre les virus tels que Corona 229E, h1N1 et H3N2 selon ISO 21702 et ISO 18184, et offre également une efficacité contre la croissance des moisissures et des champignons, selon le standard ISO 846. L’ajout de cet additif n’interfère pas avec l’apparence, la couleur, la dureté et la durabilité du plastique. «Inspiré de la nature, il rend les plastiques et les polymères résistants à la fixation et à la prolifération des bactéries. Ceci sans aucune substance toxique, biocide, base argent ou nanomatériau. Et enfin, sans risque de migration du contenant dans le produit», précise le fournisseur.

Texte AlternatifAutre solution lancée sur le marché : Lageen Tubes propose désormais ses tubes et bouchons avec de nouveaux traitements antimicrobiens. La nouvelle technologie est disponible pour ses tubes mono-matière en PE, à base de fibres de canne à sucre, PCR ou encore Inno-Greenpack. Les surfaces des tubes et systèmes de fermeture sont ainsi protégés de toute contamination : selon des tests, la croissance des microbes sur la surface externe est réduite de plus de 95%.

Extrait de la revue n° 660 - Juillet/Août 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support