Texte AlternatifDes marques étrangères ont récemment bluffé les consommateurs en proposant sur leurs bouteilles des animations très qualitatives en réalité augmentée (RA), visibles sur leur smartphone en téléchargeant une application. Ils ont ainsi pu découvrir sur la bouteille Jack Daniel’s Tennessee Whiskeyla distillerie à la façon d’un livre pop-up.

Texte AlternatifLe producteur australien Treasury Wine Estate a audacieusement fait parler les personnages imprimés sur les étiquettes de sa gamme de vins 19Crimes, racontant une page d’histoire de l’Empire britannique. Moins spectaculaire, mais intéressante sur le plan marketing, la bouteille Remy Martin Club connected, d’abord distribuée dans des discothèques en Chine, permet via une application et la technologie NFC de rejoindre le programme de fidélité de la marque.

Texte AlternatifLe marché français exploite encore peu les technologies numériques à des fins marketing. En 2020, le CIVB (Conseil interprofessionnel du Vin de Bordeaux) a équipé 4 millions de bouteilles d’une collerette imprimée d’un QR code, donnant accès à des vidéos en ligne d’un e-sommelier présentant des typicités aromatiques et des accords mets et vins. Le groupe Ramondin a participé au développement de la coiffe Cloé, créée par le SGV (Syndicat Général des Vignerons) spécifiquement pour les champagnes. Cette solution, basée sur un QR code, permet avant tout d’assurer la traçabilité des bouteilles et de protéger l’appellation des contrefaçons. Mais elle peut également apporter des compléments d’informations aux consommateurs.

Extrait de la revue n° 660 - Juillet/Août 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support