Texte Alternatif

Comment se porte le secteur des aérosols en Europe, et plus particulièrement en France ?
Si la profession enregistre depuis ces dernières années, un recul de sa production, le marché européen reste le leader mondial des aérosols et la France se classe dans le top 3 européen. Malgré la crise Covid-19, les acteurs restent actifs et solides. Nos adhérents ont fait preuve d’une grande résilience et de flexibilité dans un contexte économique et sanitaire difficile.
Sur les 16 milliards d'unitĂ©s aĂ©rosols produites dans le monde, 5,2 milliards ont Ă©tĂ© fabriquĂ©s en Europe en 2020 selon le dernier rapport de la FEA 2021. Un rĂ©sultat qui marque une tendance Ă  la baisse depuis 2017, niveau le plus haut atteint depuis 2010 (5,7 Mrds d’unitĂ©s). En 2019, le secteur avait dĂ©jĂ  enregistrĂ© un recul en volume de 8,9% avec 5,4 Mrds d’unitĂ©s produites. Le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France restent les plus grands fabricants, reprĂ©sentant Ă  eux seuls 60% de la production europĂ©enne, suivis par les Pays-Bas, l’Espagne et l’Italie. 54,4% des volumes fabriquĂ©s sont destinĂ©s au marchĂ© de l’hygiène/beautĂ© (dĂ©odorants, capillaires, mousses Ă  raser, etc.) ; 23,5% aux produits de dĂ©tergence (parfums d’ambiance, insecticides, soins du linge, etc.). Le marchĂ© europĂ©en reste leader dans le secteur, face aux Etats-Unis dont la production reste stable ces dix dernières annĂ©es (2010-2020) Ă  3,7 Mrds d’unitĂ©s fabriquĂ©es et Ă  la Chine dont la prĂ©sence se renforce (2,7 Mrds d’unitĂ©s en 2020 contre 1,1 en 2010).

Quels sont les atouts de l’aérosol alors que les consommateurs deviennent de plus en plus «éco-conscients» ?
Le gĂ©nĂ©rateur d’aĂ©rosols reste un système de distribution simple, efficace, hygiĂ©nique et pratique. Il est largement recyclĂ©, s’il est correctement jetĂ© dans la poubelle de tri sĂ©lectif par les utilisateurs. L’industrie poursuit ses efforts pour amĂ©liorer le produit afin de prĂ©server la planète tout en garantissant aux consommateurs un usage sĂ»r. Pour y parvenir, nous misons sur la pĂ©dagogie : le CFA a ainsi rĂ©cemment participĂ© avec son adhĂ©rent ArcelorMittal en septembre Ă  une journĂ©e de sensibilisation Ă  Champagne-sur-Oise, quant au recyclage de nos emballages. Le public Ă©tait nombreux et avide de questions. Pour rappel, en France, on estime que le mĂ©tal recyclĂ© en provenance des gĂ©nĂ©rateurs d'aĂ©rosols reprĂ©sente un gisement annuel de 30 500 tonnes, dont nous en recyclons aujourd'hui 24 000 tonnes.
Nous travaillons, par ailleurs, avec plusieurs partenaires, comme CITEO, EcoDSS, l’UPPIA et le réseau FRENE, pour concevoir un outil ludique et pédagogique autour du geste de tri des aérosols. Il devrait voir le jour en 2022/2023. En attendant, nous continuons à promouvoir notre site internet lancé en mars 2020 et qui expose les «mille et une vies» de l’aérosol à destination du grand public. En complément, nous avons entamé un travail d’information également auprès des professionnels pour améliorer la collecte de leurs déchets. C’est par exemple, le cas, pour les coiffeurs, qui ont été sensibilisés au tri de leurs aérosols en fin de vie.

Extrait de la revue n° 661 - Septembre 2021. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support