Texte Alternatif

«Aujourd’hui, ce sont 4 Mrds d’euros de nouveaux investissements étrangers en France que nous annonçons – dont 85 M€ ici, au cœur du Loiret. Il faut se réjouir de ce succès, qui démontre la force de nos territoires, la créativité des entreprises en France, l’excellence de nos talents et l’efficacité de la stratégie économique portée, depuis 2017, par le Président de la République», a déclaré Franck Riester, ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l’Attractivité en visite lundi dernier sur le site du Loiret.

Texte Alternatif

«Le marché de l’alimentation animale est extrêmement dynamique. Grâce à cet investissement, nous nous dotons des infrastructures pour répondre à la forte demande en sachets fraîcheur, avec pour objectif de continuer à dynamiser le marché», explique Romain Dumas, Directeur de Mars Petcare. En effet, le marché des sachets fraîcheur de nourriture pour chiens et chats connait une croissance annuelle moyenne de 10% volume. Avec cet investissement, le groupe veut anticiper une sous-capacité structurelle d'approvisionnement pour faire face à une demande particulièrement forte sur les gammes de sachets fraîcheurs dans les années à venir (+10 à 15% par an d'ici 2025).

Texte Alternatif

D’une part, Mars Petcare va moderniser la plateforme de production existante en boîtes et sachets fraîcheur pour produire plus tout en consommant moins. D’autre part, l'entreprise va créer de nouvelles lignes de production dédiées aux sachets fraîcheur afin d'augmenter la capacité de production de 45 KT (+70% par rapport à l’existant). L’usine est, pour rappel, à l’origine de l’invention des sachets fraîcheur en 1993.

Texte Alternatif

Avec ces nouvelles lignes, l’usine de Saint-Denis-de-l’Hôtel va continuer à réduire son empreinte environnementale. Conformément aux engagements du groupe Mars d’avoir recours à 100% d’emballages durables d’ici 2025, ces lignes seront conçues pour être compatibles avec une nouvelle génération de sachets fraîcheur recyclables. Au-delà du recours déjà existant à de l’électricité 100% renouvelable, les nouvelles lignes, la rénovation des plateformes existantes et l'installation de stérilisateurs, de compresseurs d'air et d'unités de nettoyage en place permettront d’optimiser la consommation d'eau et de gaz de l’usine. Mars Petcare travaille également en partenariat avec un industriel local sur un projet de chaudière à vapeur à biomasse (utilisant les déchets de bois des forêts) qui permettra au site de réduire de 80% ses émissions de CO2.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support