Texte AlternatifAvec sa nouvelle référence Technomelt Supra ECO, Henkel Adhesive Technologies a su franchir ces freins technologiques. «Avec un contenu de matières premières biosourcées supérieur à 80% et sans compromis sur les performances, nous avons pu créer une technologie innovante qui sera leader sur le marché dans les années à venir. Et ce n’est qu’un début. Nous nous focalisons sur l’impact global maximum que nous pouvons avoir sur nos partenaires, clients et le consommateur avec cette nouvelle solution adhésive. Ceci nous permet également d’inciter nos partenaires à faire évoluer la chaine de valeur dans la bonne direction en investissant dans ces solutions car la demande de ce type d’adhésifs augmentera, particulièrement en ce qui concerne le concept d’équilibre de masse dans lequel nous croyons fortement pour l’avenir de l’approvisionnement», commente explique Sergio Mattos, responsable du développement produit adhésifs thermofusibles chez Henkel Amérique du Nord. Le fabricant se targue ainsi de proposer une colle à l’empreinte carbone négative. «Avec notre gamme d’adhésifs thermofusibles Technomelt Supra ECO biosourcés, notre but est de pousser l’innovation encore plus loin et d’établir une nouvelle norme dans l’emballage», explique Stephan Hähnert, responsable du développement commercial durabilité pour les adhésifs des biens de consommation. «Et ce sera mis en œuvre à l’aide d’exemples positifs en favorisant le concept d’équilibre de masse dans nos unités de production. En outre, nos processus sont certifiés ISCC, garantissant la traçabilité des matériaux biosourcées tout au long de la supply chain ansi que le sourcing durable».

Extrait de la revue n° 664 - Décembre 2021/Janvier 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support