Texte Alternatif

Sa dégradation se fait aussi bien en conditions aérobies ou anaérobies, dans les sols et l’eau. L’investissement annoncé est estimé à 15 milliards de yen, soit environ 110 millions d’euros. Objectif : passer actuellement des 5000 tonnes de production annuelle à une capacité totale de 20 000 tonnes par an.

Déjà utilisé pour la production de pailles, couverts, capsules de café, sacs et films – représentant à elles seules plus de 5 millions de tonnes par an – Green Planet™ «pourrait remplacer à terme environ 25 millions de tonnes de produits plastiques traditionnels à usage unique par an dans le monde entier», estime Kaneka. La livraison de l’usine est programmée en janvier 2024.

Enfin, souhaitant se tourner vers une consommation de plus en plus locale, le groupe prévoit d'augmenter sa capacité de production de Green Planet™ en Europe et en Amérique, où la demande est également en hausse.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support