Texte AlternatifLes particuliers ont déjà franchi le pas avec la vente d’occasion de leurs vêtements et pourtant les entreprises ne le font pas.

Plusieurs raisons Ă  cela :
• Les équipements du quotidien (écrans, ordinateurs, bureaux, chaises, armoires, etc.) sont souvent amortis dans les comptes des entreprises et faute de solutions rapides, il est parfois plus simple de les mettre à la benne.
• Au sein de l’entreprise, cette responsabilité n’est rattachée à aucune fonction ou personne spécifique, et le dirigeant n’est pas prêt à déléguer cette tâche à un de ses collaborateurs.
• Et même si l’entreprise veut faire une bonne action et donner à des associations, cela apparait complexe car souvent une seule association ne peut pas tout récupérer à l’instant T car ses besoins sont étalés sur plusieurs mois.

Et pourtant, dans leur fonctionnement, les entreprises n’ont que deux choix :
• Soit, elles stockent les équipements dans des lieux en interne ou des espaces qu’elles louent.
• Soit, elles les jettent directement sans laisser sa chance à une seconde vie.
Dans les deux cas, les solutions actuellement ont un coût pour les entreprises.

Pour inciter les entreprises et collectivités locales à réemployer leurs équipements, il faut leur proposer des avantages et surtout de la simplicité et de l’efficacité.

Le digital doit devenir la pierre angulaire de la solution anti-gaspillage pour les entreprises. Une nouvelle économie doit se fédérer autour d’acteurs existants ou qui vont voir le jour.

La bonne nouvelle, c’est que des solutions sont possibles pour réduire à grande échelle les déchets des entreprises en privilégiant le réemploi en amont :
• avoir le réflexe de vendre leurs équipements en seconde main dès qu’elles n’en ont plus le besoin et ainsi générer un gain financier ;
• mettre à disposition, sous forme de don en nature, leurs équipements à des associations locales afin de faire une action solidaire et éthique ;
• s’équiper avec de la seconde main à petit prix.

Et toutes ces actions positives, doivent aussi être mesurées en termes de déchets évités et d’économie de CO2 favorisant le bilan carbone des entreprises.

La plateforme digitale SCOP3 rĂ©pond aux besoins des entreprises qui ne veulent plus gaspiller, en trouvant facilement et rapidement une solution de rĂ©emploi. Nous l’avons lancĂ©e en 2021 pour donner une nouvelle vie aux Ă©quipements professionnels. SCOP3 permet aux entreprises qui veulent se sĂ©parer de leurs Ă©quipements d’être mis en relation avec d’autres acteurs Ă©conomiques (entreprises et associations) souhaitant s’équiper. Notre sociĂ©tĂ© Ă  mission promeut le rĂ©emploi au sein des entreprises en les encourageant Ă  acheter et vendre de seconde main. Objectif : apporter aux acteurs professionnels une solution simple et concrète pour rĂ©duire leur empreinte carbone, tout en permettant aussi aux associations de bĂ©nĂ©ficier de dons d’équipements.

Extrait de la revue n° 665 - Février 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support