Texte AlternatifLe four 1 de l’usine de Mers-les-Bains sera le premier four du groupe à utiliser cette technologie en 2025. Cette transition s’inscrit dans le projet de R&D VERCANE (VERre CArbone NEutre), soutenu par l’Ademe, visant à identifier les différentes sources d’énergie capables d’alimenter la production de verre de manière durable, y compris l’électrique. L’électrification progressive de ses sept fours de fusion en France, en Espagne, aux États-Unis et en Corée du Sud, constitue une étape clé pour atteindre l’objectif de Verescence de réduire ses émissions de CO2 de 40% à horizon 2034. Le projet verra le jour lors de la reconstruction du four 1 de l’usine de Mers-les-Bains dans trois ans. «Cette évolution majeure nous permettra de diviser par deux nos émissions de CO2 en moins de dix ans en France, et nous rapprocher encore davantage de notre ambition zéro carbone à horizon 2050. Notre nouveau four 1 électrique sur lequel nous travaillons depuis plus d’un an sera le four pilote du groupe», indique Hélène Marchand, directrice générale France.

'Extrait de la revue n° 665 - Février 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support''