Texte AlternatifSelon le groupe familial français spécialisé dans l’élaboration et le conditionnement de liquides alimentaires aseptiques et réfrigérés, le projet a nécessité trois ans de recherche et se veut le fruit d’un travail collaboratif, concrétisé pour son lancement avec PDG Plastiques et Carrefour. Basé sur la première boucle de recyclage «fermée» pour les bouteilles de lait, LSDH réintègre ainsi jusqu’à 100% du PET issu de bouteilles, qui jusqu’à présent était destiné à la fabrication de fibres textiles. Lancé en mai dernier, le lait demi-écrémé bio Carrefour dans cette bouteille permet une économie de 143 tonnes de plastique vierge par an (sur la base des volumes annuels). Depuis, Relais Vert s’est également laissé convaincre par cette solution pour sa gamme de lait en bouteille. De prochaines mises sur le marché avec d’autres acteurs sont à l’étude, annonce LSDH. Déjà en 2008, LSDH avait lancé la première bouteille de lait sans opercule qui permettait l’économie d’aluminium, un poids réduit de l’emballage ainsi que la réduction des quantités d’eau et d’énergie utilisées sur la ligne de conditionnement.

Extrait de la revue n° 665 - Février 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support