Texte AlternatifDans le cadre de son dĂ©veloppement et pour faire face Ă  sa croissance, la sociĂ©tĂ© a dĂ©marrĂ© sa troisième extension d’usine de 960 m2 Ă  Saint-PantalĂ©on-de-Larche en Corrèze Ă  des fins de stockage de machines d’occasion. Fort d’un stock actuel de plus de 350 machines, cet investissement d’un montant de 500 000 euros permettra de porter cette capacitĂ© Ă  500 machines avant la fin de l’annĂ©e 2023. Objectif : augmenter l’offre en matĂ©riel d’occasion afin de pouvoir rĂ©pondre sur tout ou partie d’une ligne de production de l’alimentation du produit jusqu’au conditionnement secondaire en carton. Cette augmentation de stock se fera en prioritĂ© sur les thermoformeuses Multivac, les operculeuses Mecapack et Mondini, les ensacheuses Toyo Jidoki, les flow-pack Ulma et Ilapak et les peseuses associatives Ishida et Yamato. «La croissance de Sodima s’explique par un intĂ©rĂŞt majeur de rĂ©duire le dĂ©lai de retour sur investissement sans nĂ©gliger la notion de service sur les machines ou les lignes complètes de conditionnement. Nous avons Ă©galement la chance de pouvoir proposer des machines neuves sous tout type d'application : flow pack avec Synchropack, ensachage verticale avec Pentavac, peseuse associative avec Yamato, dĂ©tecteur de mĂ©taux et trieuse pondĂ©rale avec Loma, ensacheuse pour sachets prĂ©formĂ©s avec Leepack, operculage et thermoformage avec Tecnovac», explique FrĂ©dĂ©ric Chevreteau, directeur commercial Sodima France.

Extrait de la revue n° 665 - Février 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support