Cet investissement – le premier du genre sur le continent – devrait permettre de récupérer environ 90 kilotonnes (kt) de déchets plastiques sur quatre ans recyclés dans de nouvelles applications d’emballage. M. Green Africa prévoit d’étendre ses opérations et capacités au Kenya, où il a son siège social, ainsi que dans d’autres pays d’Afrique. En outre, la volonté avec Dow est de codévelopper un recyclage post-consommation (PCR) plus traçable, équitable et de haute qualité pour produire de nouveaux emballages en plastique souple.
(Packaging Strategies, 17 février 2022)

Extrait de la revue n° 666 - Mars 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support