Cependant, et ce depuis l’été dernier, elle fait face à des perturbations générales de la chaîne d’approvisionnement. Des grèves syndicales de longue durée dans une usine de papier de spécialité en Finlande et, récemment, chez un autre fournisseur en Espagne depuis le début de l’année 2022 impactent directement la filière. Ces usines en grève sont responsables de plus de 25% des qualités de papier utilisées pour la fabrication des matériaux. Depuis fin janvier, la Finat, les associations nationales d’étiquetage et les imprimeurs d’étiquettes individuels ont appelé les parties concernées par la grève à prendre en considération l’impact plus large du conflit sur leurs clients en aval : les producteurs de complexes adhésifs, les fabricants d’étiquettes, les propriétaires de marques, les détaillants et, enfin, les consommateurs dans les magasins ou en ligne.

Extrait de la revue n° 666 - Mars 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support