Texte AlternatifBerry-Promens célèbre les dix ans de ses IBC réutilisables Varibox
Comme pour l’ensemble des emballages, les IBC ne sont pas épargnés par les tensions d’approvisionnement en matières premières et par la flambée de leurs coûts. «S’il n’y a pas encore de rupture sur les plastiques techniques, les délais se rallongent de façon inquiétante sur les accessoires et les joints, avec aujourd’hui 4 à 6 mois d’attente contre normalement 60 jours», commente Sébastien Dufour, directeur commercial Berry-Promens France. Malgré ce contexte, le fabricant poursuit ses développements et équipe sa gamme d’IBC réutilisables Varibox d’un nouveau kit de dépotage Safetec, de la marque Sondermann. Compatibles avec les raccords CDS/QC/Safeline, ces pompes auto-amorçantes s’installent sur la connexion sécurisée Safeline sur les modèles Varibox 1000, 800 et 250 et permettent une vidange de l’IBC par aspiration. Un avantage technique primordial pour ces IBC double paroi et scellés, qui n’acceptent pas de pompes vide-fûts classiques.

Agriplas Sotralentz Packaging se concentre sur son cœur de métier
Texte AlternatifEntre 2020 et 2021, la filiale packaging du Groupe Roullier a décidé de réorienter son positionnement en se recentrant sur son cœur de métier, le plastique et sa transformation. Une décision stratégique qui a entrainé l’arrêt de la ligne de production de cages métal, désormais sourcées d’occasion auprès de collecteurs et recycleurs d’IBC. Seule la poche Pop continue à être fabriquée par Agriplas Sotralentz Packaging, soit pour équiper sa référence IBC Star, soit pour être commercialisée seule à des reconditionneurs. «Par cette décision, le groupe a souhaité se concentrer sur son savoir-faire, la conversion du plastique. Pour accompagner notre développement, nous avons depuis 2020 investi sur notre site de Drulingen dans plusieurs nouvelles lignes d’extrusion-soufflage», explique Alexandra Poncet, responsable marketing division packaging du groupe Roullier. Le fabricant transforme ainsi chaque année 16 000 tonnes de plastique. En juillet 2021, la société a complété ses capacités de production avec un outil complémentaire, une ligne de regranulation de paillettes de plastique recyclées post consommation; capable de traiter 2000 tonnes de PEHD par an, dédiées notamment aux références IBC intégrant 40 à 100% de PEHD PCR. «Cet investissement permet de nous inscrire encore davantage dans la chaîne de valeur du recyclage et de la revalorisation», indique Agriplas Sotralentz Packaging dans un communiqué.

Extrait de la revue n° 667 - Avril 2022. Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support