Texte Alternatif

Seront acceptées les sociétés ayant moins de dix ans d’ancienneté, employant moins de 100 salariés et enregistrant un chiffre d’affaires inférieur à 10 millions d’euros. Sont déjà programmés la participation à cette zone Plastship en Allemagne, une place de marché européenne pour les plastiques recyclés visant à promouvoir l'économie circulaire en ligne et hors ligne ; Healix aux Pays-Bas, entreprise qui collecte des filets, des cordes et autres déchets plastiques à base de fibres synthétiques ; ou encore les développeurs d'Enlyze, en Allemagne, qui proposent aux entreprises une solution logicielle qui permet d'effectuer un contrôle de qualité pendant la fabrication d'un produit.
Pour plus d’informations : www.k-online.de/start-up-zone-en

3000 exposants de 61 pays sont attendus sur les 18 halls du parc des expositions qui affichera complet, projettent les organisateurs. Pour rappel, en 2019, 220 000 visiteurs avaient fait le déplacement de 170 pays dans le monde.

L’internationalité et l’innovation sont devenues la marque de fabrique du salon et un réel facteur différenciant. Pour cette édition 2022, économie circulaire, protection du climat et numérisation seront les trois grands thèmes développés à cette occasion. La K Düsseldorf y fêtera d’ailleurs ses 70 ans d’existence.

Reproduction interdite sauf accord écrit d'Emballage Digest ou mention du support