Texte Alternatif

Lancée en 2020 par Claire Nijdam et Olivier de Kerimel, Berny développe une solution qui permet aux industriels de l’agroalimentaire et à la grande distribution de passer à la consigne sans changer fondamentalement leur modèle. En effet, l’entreprise conçoit des contenants en inox pensés spécifiquement pour le réemploi qu’elle loue à ses clients. Elle opère ensuite le service de collecte et de lavage qui va permettre leur réemploi. Les consommateurs vont donc choisir leur produit dans un contenant réemployable, passent à la caisse, paient une consigne, et rapportent le contenant la fois d’après pour se faire rembourser. Ils évitent ainsi de consommer des barquettes à usage unique qui finissent enfouies ou brûlées dans la plupart des cas.

Texte Alternatif

Depuis mars 2021, la jeune entreprise a déjà déployé sa solution dans dix hypermarchés de la région ouest et devrait mener cette année des projets pilotes dans d’autres régions de France auprès de différentes enseignes. Toujours dans cette logique du réemploi, la start-up a présenté sa solution d’emballage inox operculée lors du CFIA de mars 2022 en partenariat avec Guelt.

Pour augmenter le nombre de rĂ©fĂ©rences et poursuivre le dĂ©veloppement de l’équipe, Berny a sollicitĂ© ses partenaires financiers pour dĂ©ployer sa solution sur le territoire français et atteindre les objectifs suivants :

- La création de plusieurs formats supplémentaires en 2022.
- La mise en place d’une équipe opérationnelle et technique capable d’accompagner les enseignes et industriels dans la mise en place du système.
- L’accélération de la commercialisation avec pour objectifs d’être présents dans 40 points de vente d’ici à la fin de l’année avec 300 000 contenants en circulation.

«Nous sommes heureux de finaliser ce premier tour de table et de l’enthousiasme qu’ont exprimé les fonds à l’égard de notre projet. Il est ambitieux, nous le savons, mais il est attendu et nécessaire si nous voulons faire évoluer les usages et répondre aux enjeux liés à l’émission de gaz à effet de serre, à la chute effrayante de la biodiversité et à la contamination de l’environnement et de nos organismes», a commenté Olivier de Kerimel, cofondateur de Berny.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support