Texte Alternatif

L’ensemble de la filière est conscient de la nĂ©cessitĂ© d’une transition Ă©cologique : 88% estiment comme enjeu prioritaire l’utilisation d’emballages plus respectueux de l’environnement. Les principales raisons motivant cette transition sont les attentes des consommateurs (69%), les bĂ©nĂ©fices en termes d’image (56%) et les changements de lĂ©gislation (49%). A contrario, les freins exprimĂ©s sont, sans surprise, le coĂ»t Ă  l’utilisation de matĂ©riaux d’emballage respectueux de l’environnement (63%) et plus loin la disponibilitĂ© (43%) et la qualitĂ© des matĂ©riaux (37%), freins davantage perçus par les industries utilisatrices (43%) que les fournisseurs (27%).

Texte Alternatif

CĂ´tĂ© matĂ©riaux, le papier/carton (77%) et le plastique (73%) restent les principaux matĂ©riaux utilisĂ©s pour les emballages. Les biomatĂ©riaux sont encore peu utilisĂ©s (18%). NĂ©anmoins, interrogĂ©e sur la nature des matĂ©riaux utilisĂ©e dans les deux ans Ă  venir, les professionnels semblent avoir une vision prĂ©cise (seulement 0,5 % des sondĂ©s rĂ©pondent «ne savent pas»). L’utilisation des biomatĂ©riaux devrait progresser : 37% des sondĂ©s dĂ©clarent vouloir commencer Ă  utiliser des biomatĂ©riaux dans les deux ans Ă  venir. Le papier et le carton devrait Ă©galement sensiblement augmenter : 46% des dĂ©cideurs interrogĂ©s dĂ©clarent vouloir en utiliser davantage. Une baisse rĂ©elle de l’utilisation du plastique devrait avoir lieu : 32% comptent diminuer leur recours Ă  cette ressource, nĂ©anmoins peu prĂ©voit d’arrĂŞter de l’utiliser (5%). Quant Ă  l’utilisation du mĂ©tal, du verre et du bois, elle devrait rester relativement stable.

*Enquête menée par ALL4PACK Emballage Paris entre le 11 avril et le 10 mai 2022, auprès de 211 décideurs appartenant aux secteurs des industries utilisatrices (60%) et des fournisseurs d’emballages (40%) tous secteurs confondus, de toutes tailles et de différents pays.

Reproduction interdite sauf accord Ă©crit d'Emballage Digest ou mention du support