Texte AlternatifTexte AlternatifS’il est une technologie qui attire les investissements ces derniers mois et fait couler de l’encre, c’est bien celle du recyclage chimique. A quelques heures du bouclage de ce numéro, l’on apprenait que le géant américain Eastman avait finalement jeté son dévolu sur un terrain de 40 hectares à Port-Jérôme en Normandie pour y installer la plus grande unité de recyclage moléculaire au monde. 850 millions d’euros vont être déboursés pour faire sortir de terre un site d’une capacité de traitement de 160 000 tonnes de plastiques.