30 avril 22

Transformation numérique : comment l’IloT permet-elle aux industriels papetiers de rester compétitifs ? Par Paul Pinault, VP stratégie produit et adaptation au marché de Braincube

Texte AlternatifTexte AlternatifHausse des coûts, approvisionnements difficiles en matières premières, nouvelles exigences écologiques de la part des consommateurs… L’industrie du papier et de l’emballage n’a, elle aussi, pas été épargnée par la crise de la Covid-19 et les changements d’habitudes des consommateurs. Pour rester compétitifs sur ce marché en constante évolution, les industriels du papier et de l’emballage ont dû trouver des moyens d’améliorer leurs résultats. Et afin de faire la différence, ils sont de plus en plus nombreux à exploiter, avec intelligence, la donnée qu’ils créent. En effet, les usines produisent de très nombreuses datas qui représentent une véritable source de richesse pour celles qui sont en capacité de les regrouper et les exploiter dans un pilotage plus intelligent.

31 mars 22

Stratégie 3R apliquée à la filière cosmétique : décryptage par Cosmed - Par Mathilde Guyader, Responsable Service environnement, COSMED

Texte AlternatifTexte AlternatifLa France s’est dotée d’une « Stratégie 3R » pour atteindre ses objectifs de réduction, réemploi, et recyclage d’emballages plastiques à usage unique, avec pour ligne de mire l’objectif à 2040 de fin de mise sur le marché des emballages en plastique à usage unique.
Cette stratégie 3R propose un plan d’actions de portée générale et sectorielle avec pour première étape en 2025, 20% de réduction et 100% de recyclage des emballages plastiques à usage unique.

28 février 22

Comment éviter que, chaque année, plus de 2 millions d’équipements professionnels finissent à la benne ? - Par Sophie Scantamburlo-Contreras et Frédéric Salles, co-fondateurs de SCOP3

Texte Alternatif2,4 millions d’équipements professionnels finissent à la benne chaque année. A l’heure où nous essayons collectivement de réduire nos déchets, ce n’est plus acceptable. Pour réduire les déchets des entreprises, la meilleure solution serait de ne pas en générer. En complément, les pouvoirs publics ont légiféré avec la loi AGEC (Anti-Gaspillage et Économie Circulaire).
Mais, avec toute la bonne volonté du monde, pourquoi réduire le gaspillage reste compliqué pour les entreprises ?

31 janvier 22

Emballages ménagers : des consignes de tri harmonisées sur tout le territoire, c’est bientôt ! Par Christèle Chancrin, Experte écocontributions et Réduction des déchets & Dirigeante du cabinet E3 Conseil

Texte AlternatifTexte AlternatifUn dispositif harmonisé des règles de tri sur les emballages ménagers, des années que nous en rêvons ! Fini le casse-tête devant sa poubelle : tous les emballages se trient (à défaut d’être encore recyclés) ! Après 30 ans d’existence de la filière (1), en 2022, c’est une belle année d’anniversaire qui se profile, même s’il faudra patienter encore quelques mois pour que cela devienne effectif partout.

30 novembre 21

Le paradoxe de la transparence - Par Françoise Dassetto, Fondatrice Eferday (Agence design packaging)

Texte AlternatifTexte AlternatifParce que se nourrir est un besoin vital, il est ancré en nous que l’on ne peut choisir (acheter) sa nourriture sans la voir. Omnivores ayant une alimentation à risques démultipliés, les chasseurs-cueilleurs que nous fûmes se sont toujours fiés à leurs sens pour choisir leur nourriture sans s’empoisonner.

31 octobre 21

L’impact du changement de consommation sur les emballages - Par Pierre-Jean Cavaroc, Expert Packaging et Médical, SGS France

Texte AlternatifTexte AlternatifComment faire matcher les nouveaux besoins des (e-)consommateurs avec les contraintes des fabricants ?
Les modes de consommation ont beaucoup évolué ces dernières années, principalement dûs à trois facteurs : l’explosion du e-commerce, la crise de la Covid-19 et la prise de conscience environnementale. Les marques, ainsi que les fabricants de packaging, ont bien évidemment suivi ces évolutions. Néanmoins, c’est un challenge de réussir à faire coïncider les bénéfices/contraintes avec les nouvelles attentes des (e-)consommateurs.

30 septembre 21

Lever les freins du vrac et du réemploi des contenants - Par Xavier HUA, Directeur Général, Institut du Commerce

Texte AlternatifTexte AlternatifL’Institut du Commerce a démarré ses travaux sur l‘économie circulaire dès 2018 pour contribuer à la prise de conscience des acteurs du commerce de leur responsabilité, faciliter la montée en maturité du marché et comprendre les clés essentielles pour y parvenir. Le contexte législatif s’est renforcé avec la loi AGEC en 2020 puis la loi Climat et Résilience en 2021. Les enseignes ont dans le même temps multiplié les tests pour lever les freins opérationnels et gommer les irritants consommateurs.

31 août 21

Les bioplastiques créent plus de problèmes qu’ils n’apportent de solutions - Par Prof. Dr. Klaus Kocks, president de l’ASHV (Academic Society for Health Advice*)

Texte AlternatifTexte AlternatifEn raison de sa durée de vie, le plastique usagé engendre un impact indésirable sur l’environnement, qui pourrait pourtant facilement être évitable. Bien qu’ils constituent une alternative écologique, la plupart des emballages fabriqués à partir de bioplastiques sont cependant nocifs pour l'environnement et le climat — pendant leur production comme pendant leur élimination.

30 juin 21

La plateforme collaborative centralisée : une solution numérique efficace pour les entreprises - Par Josh Roffman, vice-président de la gestion des produits chez Loftware

Texte AlternatifTexte AlternatifLa conception d’une maquette d’emballage contient de nombreux éléments provenant de sources diverses. Qu’il s’agisse d’images, de textes, de codes-barres, d’informations réglementaires ou de traductions, gérer ce contenu et y accéder en temps voulu peut avoir un impact sur le lancement de nouveaux produits. Un référentiel central facilitant la gestion de ces éléments et les actifs numériques est donc indispensable. Cependant, il est également nécessaire de s’assurer de la traçabilité des modifications qui y sont apportées et permettre aux parties prenantes d'accéder au contenu final et validé.

31 mai 21

Un outil collaboratif pour connecter les acteurs de l’agroalimentaire - Par Laurence Declinand, fondatrice Tool4food

Texte AlternatifTexte AlternatifDu seul effet de saisonnalité, 85% (1) des 17 000 industriels français ont des capacités de production inutilisées, qui leur coûtent, tandis que 64% en ont besoin pour se développer. Les besoins d’externalisation concernent la conception, la production, la logistique mais se concentrent sur le conditionnement et l’emballage qui permettent de préserver un produit et de le commercialiser. Par ailleurs, 60% des emballages de grande consommation sont destinés au marché agroalimentaire.

Un capot inspiré du monde de la bagagerie

Texte AlternatifPour le nouveau parfum unisexe de MCM, une marque allemande de maroquinerie de luxe (sous licence avec InterParfums USA), VPI (Faiveley Plast Beauty) a conçu et développé un capot innovant et atypique.

30 avril 21

Opérer la transition vers l’emballage réemployable consigné - Par Claire Nijdam, co-fondatrice de Berny Pack

Texte AlternatifTexte AlternatifLa loi AGEC prévoit qu’en France, en 2023, 5% des emballages devront être réemployés. Et en 2027, ce taux passe à 10%. Tout le monde est dans le viseur : restaurateurs, entreprises de portage à domicile, restauration collective mais aussi les industriels de l’agroalimentaire et les enseignes de la grande distribution avec qui nous échangeons sur le sujet.
Mais comment évoluer vers le réemploi quand on n’est pas structuré pour ? C’est bien le problème des ces acteurs et notamment des industriels dont le métier est de remplir des contenants mais pas de les collecter, ni de les laver.

31 mars 21

Perturbateurs endocriniens : quels emballages sont vraiment concernés ? - Par le Dr. Gregory Lemkine, PDG du Laboratoire Watchfrog S.A.

Texte AlternatifTexte AlternatifLes substituts sont-ils plus sûrs ? La Commission européenne a publié, en octobre dernier, sa stratégie pour la maitrise des substances chimiques. Les substances suspectées d’agir comme perturbateurs endocriniens, qui peuvent entrer dans la fabrication des emballages et notamment dans le cadre du contact alimentaire ou des dispositifs médicaux, sont dans le viseur de la Commission.

28 février 21

La consigne : un système à réinventer et plein d’avenir - Par Roberto Bellino, responsable RSE chez Lesieur

Texte AlternatifTexte AlternatifLesieur, fondée en 1908 par Georges Lesieur et filiale du groupe Avril – acteur majeur de la filière oléagineuse – a dévoilé en 2020 la relance de sa politique RSE autour de quatre axes : soutien de la filière agricole française ; production responsable et locale ; alimentation et santé ; et engagement des collaborateurs.

31 janvier 21

La production et l'emballage intelligents et robotisés augmentent la rentabilité - Par Jean-Michel Bombar, Responsable Européen du développement commercial de la robotique fixe chez Omron Industrial Automation Europe

Texte AlternatifTexte AlternatifEn raison de la pandémie de Coronavirus, les producteurs ont dû jongler entre la diversification à long terme des familles de produits en fonction des demandes des consommateurs et la réduction des références causée par les changements rapides des habitudes d'achat des distributeurs et des consommateurs. Par conséquent, les producteurs ont dû faire preuve d’encore plus d’agilité avec les ressources existantes.

30 novembre 20

Filière packaging : la nouvelle donne du recrutement - Par William Hitchon, Senior Partner, Groupe Urvika

Texte AlternatifTexte AlternatifEn 2020, la fonction RH a été plus que jamais sollicitée pour maintenir le cap et unir les équipes. Son rôle stratégique ne s’est pas démenti. Aux côtés des dirigeants, les responsables RH ont un rôle clé pour préparer l’avenir et attirer les meilleurs talents. Ils ont pris à bras le corps les changements profonds qu’impliquent révolution numérique, RSE, et… aujourd’hui le télétravail.

30 octobre 20

L'avenir de la Supply Chain dans l'industrie pharmaceutique - Par Andreas Bechthold, Directeur général de Mettler-Toledo PCE

Texte AlternatifTexte AlternatifAvec les réglementations mondiales et la législation locale, la sérialisation est devenue pratique courante dans l'industrie pharmaceutique. Pourtant, la chaîne d'approvisionnement est toujours assaillie de problèmes potentiels tels que les produits contrefaits. La gestion et le suivi des produits tout au long de la chaîne d'approvisionnement sont essentiels pour garantir la sécurité des consommateurs et pour protéger la marque des produits.

30 septembre 20

Le vrac n’est pas l’ennemi de l’emballage - Par Célia Rennesson – Cofondatrice et Directrice Générale de Réseau Vrac

Texte AlternatifTexte AlternatifVrac et emballage sont-ils fondamentalement opposés ? La question peut sembler superflue, puisqu’à première vue, le vrac est le mode de consommation par excellence pour s’affranchir de l’emballage primaire. Une réalité beaucoup plus complexe et nuancée qui interroge plutôt sur la nécessaire évolution de l’emballage au service d’une filière d’avenir.

30 juin 20

Quand la Nature nous emballe - Par Alain Renaudin, président de NewCorp Conseil & fondateur de Biomim’expo

Texte AlternatifTexte AlternatifConsommateurs en matières, ressources naturelles et énergies, les emballages sont ces derniers temps malmenés par le mouvement du « plastic bashing ». Mus d’une véritable prise de conscience de l’impact environnemental de leurs produits du quotidien, les consommateurs sont désormais sensibilisés au tri sélectif et à l’importance du choix des emballages. Une préoccupation que l’on retrouve aussi de plus en plus au sein même des équipes internes des industriels et qui interpelle désormais les stratégies RH et marque-employeur. Comment donc pour les fabricants d’emballages innover en s’inspirant du vivant ?

31 mai 20

Les plastiques biosourcés, une nouvelle forme d’engagement ? - Par Dr Stéphane Pirnay, EXPERTOX, Laboratoire d’analyses industrielles et cabinet d’expertises

Texte AlternatifTexte AlternatifDans cette prise de conscience écologique, les plastiques biosourcés suscitent de plus en plus l’intérêt des plasturgistes, des scientifiques et des fabricants soucieux de l’environnement. En effet, les recherches se multiplient pour rendre possible et surtout rentable la production de ces plastiques « nouvelle génération ». Et la marge de progression s’avère importante. En 2019, on estimait à 359 millions de tonnes la production de pétro-plastiques contre 2 millions de tonnes de plastiques biosourcés dans le monde. Ces derniers représentant à peine 0,6% du marché*.

30 avril 20

Accompagner l’emballage à sortir de la crise et faire reconnaître son rôle stratégique - Par Olivier Dario, Délégué général du Symop

Texte AlternatifTexte AlternatifLe Symop représente les entreprises du secteur de l’emballage et couvre également, à travers ses 270 adhérents, l’ensemble des moyens de production (machines-outils, robots, mesure & vision, soudage, impression 3D, logiciels de production, machines pour le papier, …). Si le secteur des machines d’emballage français y est cependant particulièrement dynamique et innovant, c’est qu’il joue un rôle clé au regard des enjeux de filières majeures. C’est la machine intelligente qui apportera les solutions aux problématiques sanitaires, environnementales, sociétales, qui traversent les secteurs alimentaire, cosmétique ou pharmaceutique…

31 mars 20

Gérer les risques toxicologiques contenant/contenu en cosmétique - Par Pascal Hennemann, directeur R&I, Berry Bramlage

Texte AlternatifTexte AlternatifLe consortium CosmetoPack a été créé pour répondre aux exigences de transparence des consommateurs, prendre en compte les ingrédients controversés, l’évolution des demandes des marques en matières recyclées ou issues de sources non conventionnelles, et les interactions contenant/contenu.

29 février 20

Les robots, garants de la création de valeur par l’Humain ? Par Sylvie Algarra, gérante de 2WIN’MARKETS & secrétaire du Réseau 3R

Texte AlternatifTexte AlternatifEn ce début d’année 2020, j’entends parler d’indicateurs positifs, de réveil, de création d’entreprises et d’emplois, de conditions de travail meilleures, de coût du travail inférieur à ceux de nos voisins… grâce entre autres, à nos amis les Robots ! La France a enfin reconnu qu’on devait «robotiser pour gagner des marchés», et que l’industrie française serait robotisée ou ne serait plus ! Les fonctions d’emballage suivent la même dynamique ; présentes dans la plupart des industries, la mécanisation, les automatismes et «les robotiques» leur apportent des solutions performantes qu’il convient cependant de choisir avec réflexion, après une analyse détaillée du besoin.

31 janvier 20

Plastiques et économie circulaire : attention à la précipitation ! Par Agathe Cury, directrice générale de Boissons Rafraîchissantes de France

Texte AlternatifTexte AlternatifL’emballage de nos produits fait plus que jamais l’objet de toutes les attentions. L’emballage est à présent aussi important que « l’emballé ». Cette transformation s’est d’abord faite sous l’angle de la sécurité du couple emballage/produit puis s’est accélérée avec l’urgence écologique.

30 novembre 19

Les spiritueux prêts à se réinventer ? - Par Sophie de Reynal - Directrice Marketing de NutriMarketing

Texte AlternatifTexte AlternatifA l’instar du marché du vin ou de celui de la viande, le marché des spiritueux en France baisse de 2,1% en volume et de 1,4% en valeur (1). En cause les messages sanitaires, la crainte des sanctions liées à l’alcool au volant et surtout la volonté des consommateurs de limiter les risques pour leur santé. Toutefois, la consommation française reste au-dessus de la moyenne d’Europe occidentale en volume (6,4 l/an/hab. vs. 5l/an/hab. respectivement) et même bien au-dessus de la moyenne mondiale en valeur. Ainsi en moyenne, les Français dépensent 347,1 $/an/hab. en boissons spiritueuses quand la moyenne mondiale est à 174,8 $ et la moyenne d’Europe Occidentale à 273,7 $ (2). Les Français consomment de moins en moins mais mieux.

31 octobre 19

Innover, c’est apprendre à se tromper - Par Cyril Gras, pdg Whyn & consultant innovation

Texte AlternatifTexte AlternatifL'innovation. Elle est économique quand elle améliore le business, sociale quand on lui donne du sens, frugale lorsqu'elle facilite la vie avec peu de moyens, technologique quand elle change les humains, positive quand elle les élève ou les rapproche...

30 septembre 19

Carton ondulé : enjeux et innovations - Par Bertrand Arnault, président de Carton Ondulé de France

Texte AlternatifTexte AlternatifLes nombreuses discussions autour des projets de réglementations environnementales, de la directive SUP au projet de loi économie circulaire, et les engagements, avec des ONG, des entreprises pour travailler à la réduction des déchets, notamment marins, mettent depuis plusieurs mois l’emballage au cœur de l’actualité. Les problématiques sont souvent mélangées et, à force de vouloir trouver des solutions simples, on généralise des solutions spécifiques à un matériau ou à une catégorie de produits sans comprendre que chaque matériau a ses caractéristiques propres et que l’emballage est multiple.

31 août 19

Le verre, matériau d’avenir - Par Michael Delle Selve, Directeur senior communication - FEVE (The European Container Glass Federation)

Texte AlternatifTexte AlternatifLa récente attention politique et médiatique portée aux océans et aux déchets d’emballages a eu pour conséquence de remettre en avant les avantages du verre dans l’esprit des consommateurs, à la recherche de matériaux durables. Un intérêt qui se traduit directement dans les chiffres. De 2012 à 2017, la production d'emballages en verre a augmenté d'environ de 8% (environ 1,7 million de tonnes) en Europe, tandis que le nombre de bouteilles, pots ou flacons fabriqués a connu un bond encore plus impressionnant de près de 9%, soit 6,4 milliards d'unités.

30 juin 19

Prendre à bras le corps les problématiques de recrutement - Par Christophe Moulin, Président du Secimep & Président de Markem-Imaje SAS

Texte AlternatifTexte AlternatifLe Secimep - Syndicat des Entreprises de Commerce International de Matériels d’Emballage, Process, Marquage, et Contrôle - réunit aujourd’hui des entreprises comptant parmi les plus grands noms des secteurs industriel, pharmaceutique, cosmétique et agro-alimentaire, en France.

31 mai 19

Relever le défi de la flexibilité dans l’agroalimentaire avec l’industrie 4.0 - Par Jean-Baptiste Reymondon, Responsable Grands Comptes Agroalimentaire & Emballage chez Bosch Rexroth France

Texte AlternatifTexte AlternatifLoin d’être seulement un concept, l’industrie du futur (ou «industrie 4.0» telle qu’on la nomme Outre-Rhin), se généralise. En répondant aux besoins d’exigences opérationnelles des entreprises (amélioration de la qualité, des processus et de l’empreinte environnementale, réduction des coûts de production, etc.), elle pérennise les sites industriels en permettant aux usines d’être plus flexibles et plus compétitives sur le marché mondial.