Texte AlternatifTexte AlternatifLoin d’être seulement un concept, l’industrie du futur (ou «industrie 4.0» telle qu’on la nomme Outre-Rhin), se généralise. En répondant aux besoins d’exigences opérationnelles des entreprises (amélioration de la qualité, des processus et de l’empreinte environnementale, réduction des coûts de production, etc.), elle pérennise les sites industriels en permettant aux usines d’être plus flexibles et plus compétitives sur le marché mondial.