Texte AlternatifTexte AlternatifLa loi AGEC prévoit qu’en France, en 2023, 5% des emballages devront être réemployés. Et en 2027, ce taux passe à 10%. Tout le monde est dans le viseur : restaurateurs, entreprises de portage à domicile, restauration collective mais aussi les industriels de l’agroalimentaire et les enseignes de la grande distribution avec qui nous échangeons sur le sujet.
Mais comment évoluer vers le réemploi quand on n’est pas structuré pour ? C’est bien le problème des ces acteurs et notamment des industriels dont le métier est de remplir des contenants mais pas de les collecter, ni de les laver.