N° 657 - Packaging - Alimentaire/Tendances


 

 



Une barquette avec coiffe tout carton voit le jour au rayon fruits & légumes
La coopérative Solarenn a amorcé depuis deux ans la mutation de l’ensemble de ses emballages. Pour la saison 2021, elle a fait appel à deux partenaires, le cartonnier DS Smith et le mécaniseur ETpack pour concevoir un emballage réalisé entièrement en carton. Avec cette solution optimisée et éco-conçue, l’objectif est de passer à des choix plus durables et anticiper la loi AGEC, en se passant du plastique à usage unique. Pour emballer des tomates cerises, DS Smith a ainsi imaginé un emballage composé de deux pièces, une barquette en carton ondulé vierge de toute impression et une coiffe en carton compact. Celle-ci est collée à la barquette mécaniquement, et dispose d’une prédécoupe sur le côté du packaging pour faciliter son ouverture. Imprimée à Châteaubourg en offset pour un rendu qualitatif, la coiffe offre une large surface de communication. Les découpes précises et personnalisables réalisées au travers de la coiffe rendent visibles le produit. Côté logistique, cette barquette deux pièces fait gagner 10 à 15% en termes de nombre de palettes de découpes de cartons expédiées en comparaison à l’expédition de barquettes disposant d’une coiffe attenante. Avantage : un meilleur impact environnemental grâce à un nombre de camions sur les routes réduit.

 

La ligne de conditionnement a aussi été adaptée grâce au partenariat avec ETpack. Grâce à sa suremballeuse Ecowrap® ETW201, le constructeur offre une solution évolutive et flexible ainsi que des changements de séries très rapides. Deux nouvelles lignes – qui s’intègrent à une ligne existante de la coopérative – sont depuis peu opérationnelles. Pour la saison 2021, ce sont des tomates cerises rondes et allongées qui seront emballées dans des barquettes 100% carton, en formats 250, 350, 400 et 500 grammes. Sept références de barquettes sont déjà en carton mono-matière. En 2020, toutes les gammes de produits conditionnés en unités de vente consommateur qui bénéficient de barquettes en carton recyclable, ont permis de réaliser 70% d’économie de plastique pour le conditionnement de ces produits. La coopérative ambitionne ainsi de passer l’ensemble de ses emballages en 100% recyclable d’ici 2022.

 

 

Packaging with 75% post-consumer polystyrene for meat and fish
Versalis, Eni's chemical company, is expanding its range of “circular” products, made from recycled raw materials. The Versalis Revive® portfolio will now include a new product for food packaging made with 75% domestic post-consumer polystyrene. The product, referred to as Versalis Revive® PS Air F - Series Forever, is the result of the existing collaboration with Forever Plast, a leading Italian company in the recycling of post-consumer products into high-quality raw materials, and has been developed as part of a collaborative project with various players in the polystyrene industry value chain: Corepla, ProFood and Unionplast. This collaboration has given rise to an innovative recyclable tray suitable for food and composed of recycled polystyrene developed by the companies that are members of ProFood. The tray consists of an inner layer containing Versalis Revive® PS Air F - Series Forever and two outer layers made from virgin polystyrene. This structure, known as the A-B-A functional barrier, ensures food contact compliance. The functional barrier design and stringent testing were developed in collaboration with the Fraunhofer Institute for Process Engineering and Packaging (IVV). The Versalis Revive® PS Air F – Series Forever is scheduled to be marketed over the next few weeks and is mainly aimed at the meat and fish packaging market. The range comprises products exclusively from mechanical recycling of post-consumer and plastics and those from the industry supply chain. In addition to Versalis Revive® PS, other polymer-based products are available on the market: expandable polystyrene (Versalis Revive® EPS) and polyethylene (Versalis Revive® PE).

 

 

Extrait de l'article paru dans ED/N°657 - Avril 2021